Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2012-08-24T20:56:00+02:00

Je ne signe plus avec les bébés

Publié par TimTad

Bonjour,

 

J'ai parlé sur ce blog de la méthode "signe avec moi". Je l'ai testée... mais pas approuvée.

 

J'ai découvert les bébés signeurs lors d'une émission sur France 5, les maternelles. J'étais enceinte de mon aîné.
Très intéressée, j'ai acheté le livre (et le DVD). J'ai commencé à en prendre connaissance tranquillement, et j'ai commencé à signer petit à petit à la naissance de Timéo. Je n'ai pas participé à un atelier.

Au début de cette nouvelle expérience, tout se passait bien, et j'étais très satisfaite. Timéo a commencé à signer vers 14-15 mois. Il apprenait facilement les signes. Je l'ai souvent filmé pour montrer cette technique de communication, et mon mari aussi était fier de montrer les vidéos aux personnes septiques, et qui étaient impressionnées de voir effectivement notre fils de presque deux ans signer 3-4 signes à la suite, prouvant qu'à cet âge il comprenait déjà tout ce qu'on lui disait...

Mais avec le temps, j'ai commençais à douter de cette méthode. Timéo signait, mais il ne parlait pas. Et cela me posait un problème. "Est-ce normal ?" est la question que je me suis beaucoup posée à moment-là. Déjà, depuis quelques mois, je croisais des bébés plus petits que mon fils de 4/6 mois, et qui prononçaient plus de sons que lui...

Je pense que chaque enfant est unique, et qu'il a son propre développement. Parfois l'un marche plus tôt, l'autre parle plus tôt... l'essentiel c'est qu'il progresse. Certes, il y a des moments dans leurs vies où il stagne aussi, et même régresse... mais cela ne dure pas...

 

Suis-je la seule à me poser toutes ces questions ?
Non, j'ai trouvé sur des forums différents des posts similaires intitulés "A deux ans, mon fils signe mais ne parle pas ?" Je lisais la même inquiétude de ces familles qui signaient...

Il y a aussi le fait qu'il parle vietnamien avec son père. Il parait que les enfants bilingues parlent parfois plus tard... Mais quand même...


Alors, j'ai fais un exercice difficile, que je fais chaque fois que je doute en tant que maman, et je me suis demandée :
"Et si c'était une maman qui me demandait la question, à moi, professionnel de la petite enfance, que lui répondrai-je ?"

 

Prendre du recul dans une situation personnelle est vraiment difficile. Mais une fois que j'y suis parvenue, ma réponse a était : "non, ce n'est pas normal qu'un enfant de 2 ans ne parle pas DU TOUT. Certes, seul son entourage proche comprend ses premiers sons, ses premiers mots, mais il parle et s'exprime oralement (autrement que les pleurs). Peu importe qu'il prononce 5 ou 50 mots, que ces phrases soient déjà composés de 2/3 mots, ou que cet enfant de 2 ans en soit au stade où il prononce un mot pour une phrase/pensée. L'essentiel est qu'il avance, à son rythme... Mais s'il ne parle pas du tout à deux ans, pour moi, ce n'est pas normal. Soit il a un problème personnel, soit c'est son environnement qui n'est pas favorable..."

 

Je revois encore la vidéo du deuxième anniversaire de Timéo... Il ne parlait pas du tout.

 

J'ai pensé (et je le pense toujours) qu'il était concentré sur les signes, et que cela lui suffit pour communiquer. Qu'il ne fait pas d'effort pour prononcer, parce que je lui offre une méthode plus facile... Et comme tous les petits d'hommes, il préfère ce qui est facile !

 

Le bilan n'est pas négatif, car il signe plusieurs signes, ce qui signifie que ses pensées sont déjà organisées, donc au niveau cérébral, tout va bien. En revanche, je sais que par expérience, entre 18 mois et 3 ans, les enfants ont une "phase perroquet" où ils répètent tout avec beaucoup de plaisir, un nombre incalculable de fois... Mais plus grans, ils ne veulent plus répéter, ils n'écoutent même plus, soupirent et il est difficile de corriger leurs fautes de prononciation et de langage (genre "je suis, tu es" et pas "je es")...

 

J'ai pris alors la décision de ne plus signer. Et de ne plus comprendre ce qu'il voulait quand il signait.

Lui et moi, nous avons passé 10 jours pénibles ; il était très frustré que je ne le comprenne plus... Mais j'étais décidé à stopper totalement les signes une semaine pour observer les résultats : les 2/3 premiers jours, il a crié, puis, très vite, il a essayé de communiquer d'une autre façon, et il s'est mis, enfin, à commencer à prononcer d'autres sons que "mama" ou "papa"... Ses progrès ont été spectaculaires ! 10 jours après, seul le signe "encore" persistait (pratique pour lui de réclamer tout en mangeant !). Six mois après, il prononçait la quasi-totalité des sons, et parlait des phrases de plusieurs mots. Aujourd'hui, il a trois ans, sa prononciation est compréhensible par des inconnus, il utilise le "je", le "moi"... les seules fautes qu'il fait sont du genre : "je es" ou lieu de "je suis", idem avec avoir, et il décompose les apostrophes ("je essaie").

 

Pour son petit frère, Tadéo, né 18 mois après, je n'ai pas signé. J'y ai repensé à mesure qu'il grandissait, mais j'ai préféré ne pas refaire l'expérience. Il parle lui aussi vietnamien avec son père... et son frère ! Il a aujourd'hui 19 mois, et prononce beaucoup mots, de sons, il est déjà en mode perroquet, et répète tout ce qu'on lui dit, surtout la fin, comme "core" pour "encore"... du coup, pour lui faciliter les choses, au début quand je le servais par exemple, je parlais pour lui en disant "merci maman", et il répétait juste la fin "maman"... maintenant il dit "ci maman !"

 

[Je précise que je parle "nourrice", mais pas "bébé". C'est à dire que je parle de moi-même à la première personne, comme à un adulte ("je suis là" et non pas "maman est là"), mais que je parle de façon douce, parfois plus lentement, en articulant doucement, et que je m'adapte à l'enfant en parlant un cran au dessus...]

[Je faisais comme ça aussi avant, avec les bébés que je dorlotais, et tous (6) ont eu un développement similaire à celui de Tadéo... à quelques mois près, chacun à leurs rythmes.]

 

Pour conclure, personnellement, je n'utiliserais plus cette technique.


Cependant, je pense qu'elle a son utilité quand un bébé est gardé par plusieurs personnes (crèche, ou à mi-temps, ou temps irréguliers, etc.). Car les signes sont facilement reconnaissable par les personnes qui connaissent les signes, contrairement aux sons, qui ressemblent à du charabia pour quelqu'un qui n'a pas l'habitude de s'occuper d'un enfant en particulier. Mais je pense qu'il est préférable que la personne qui s'occupe le plus de l'enfant (en temps) ne signe pas, pour que le bébé apprenne à prononcer en douceur, à son rythme, petit à petit...

 

Mais ce n’est que mon avis (^_^)

Seuls les parents savent ce qu'il y a de meilleur pour leur bébé, unique.

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

cleamchar 01/11/2012 06:36


Pour ma part, je suis enseignante en maternelle.


Je connais peu la méthode "signe avec moi" mais voilà ce que j'en conclue.


Un enfant muqique (qui ne prononce aucun son ou mot à l'école, à 3 ans) n'est pas une inquiétude pour nous si l'on voit qu'il comprend ce qu'on lui dit.


Peut-être que cette méthode est à utiliser avec précaution, qu'il vaut mieux assister à des ateliers, et aussi bien sûr prononcer les phrases en même temps que les signes pour que notre enfant
imite à la fois son et image...


Je vois avec plaisir que tu parles en disant "je" à tes enfants, oufffffffffffffffff, merci, car à l'école nous passons des jours et des jours et des jours avec certains enfants pour enfin leur
apprendre à prononcer le pronom "je" !


Mon mari m'énerve au plus au point lorsqu'il s'exprime avec "papa va faire ci" "papa va faire ça" etc....j'ai beau lui dire, c'est un réflexe.

TimTad 10/11/2012 22:04



Moi aussi, je suis très agaçée quand ma mère parle à mes enfants en disant "mamie va faire ci" au lieu de "je"... surtout quand Timéol était petit et fils unique, et que j'étais seule à parler en
français (leur père lui parle en vietnamien, et il n'y a pas de "je").


Du coup, j'ai mis Timéo devant Dora pour qu'il comprenne "je" et "moi" ! Au début, il disait "maman" en voyant Dora dire "moi, ce que j'ai préféré" à la fin de tous les épisodes (mais babouche
lol)... et puis au bout d'un moment, il a compris !


Avec Tad, aucun souci, vu que son frère parle normalement !



Fabienne 08/10/2012 14:04


Merci pour ce retour "professionnel"


Bah du coup, j'ai fait le choix de ne pas signer, je trouvais surtout ça trop bizarre en fait d'ajouter un signe à ce que je dis. Et bien, là Mon Loulou a 1 an dans une semaine, et il dit
"nanane" pour avoir de la banane c'est trop mimi. Pour l'eau je la mets toujours au même endroit, donc il voit son verre à bec et il me le montre. Et je lui dis clairement chaque mot qui
correspond à ce que je lui donne "pain" "eau" "pomme"...


Le fait de signer a sûrement un avantage pour débloquer des situations mais là, il sait que je cherche quand il me demande quelque chose avec ses mains et il patiente du coup, en attendant que je
lui montre plusieurs choses.


Donc j'ai trouvé mon compromis à moi et c'est bien le principal !

Fabienne 25/08/2012 08:59


Merci pour cet article !!!


Personnellement, j'étais intéressé par les signes dans l'idée d'éviter des "crises" pour des choses que l'on ne comprend pas. Mais quand je regarde bien, même sans parler, mon bébé sait très bien
se faire comprendre, il suffit d'être attentif. Par exple quand il ne veut plus manger (pas juste quand il ne veut pas goûter la nouvelle purée hein... ), il tourne la tête sur le côté d'une manière très précise, qui veut dire "je n'en veux plus", il fait ça même pour les trucs
qu'il aime bien genre la compote.


Bon, on verra pour la suite mais je crois que je vais m'en tenir à la parole


A bientôt

TimTad 08/10/2012 13:56



Quand je suis allée aux journées spirale, sous le thème de "punir bébé", les bébés signeurs ont été évoqué, et cela a créé une vrai polèmique !


Un conférencier a expliqué que cette mèthode a été utilisée à l'origine dans une crèche avec des bébés dont les parents étaient sourds et/ou muets, ou quand ce sont les bébés qui sont sourds
et/ou muets. Et que les résultats ont été étonnants. Et qu'ensuite, il y a eu une dérive de la mèthode utilisée par des mamans et non-professionnelle. Dans un contexte où la société sur-stimule
les bébés et veut les voir grandir trop vite, le risque est de penser le bébé capable de chose au stade pré-langage (très important), d'où les dérive où un simple signe est interprété comme un
début de phrase du genre "veut pas" alors que le bébé n'a pas la maturation cérébrale pour structurer sa pensée...


Une EJE (éducatrice de jeune enfant), utilisatrice de la méthode dans sa crèche, a expliqué que la fondatrice de "signe deux mains" a un DEA en communication, et qu'elles sont vigilentes là
dessus... Elle a cité un exemple où elle avait été émue de voir un bébé de 10 mois signait deux fois de suite le signe "eau" pendant un repas, et qu'elle n'aurait pas penser à lui redonner encore
à boire, puisqu'elle venait de le faire, et qu'elle en concluait que le bébé avait pu lui communiquer son besoin de boire encore...


Le sujet de ces jours n'étaient pas les bébé signeurs, le débat, qui enflammait la salle, s'est arrété.


Voilà, je pense personnellement que j'avais mal employé cette technique avec Timéo, ou trop longtemps... je ne sais pas, en tout cas cela confirme ce que je pensais, que la méthode des signes
avec des bébés et des parents "sans problème" (c'est très maladroit de l'écrire comme ça) peut petre utile en collectivité, avec des personnes qui savent comment le cerveau différent des bébés
fonctionne.


Mais ce n'est que mon avis, de non professionnelle, enfin un peu, je suis une assistante maternelle formée, mais j'ai très peu de connaissance par rapport à une EJE ou une psy !


 



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog