Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2012-07-31T20:21:00+02:00

Non, c'est ma gourde !

Publié par TimTad

Bonjour,

 

Nous avons pris le train aujourd'hui, mon mari, mes 2 garçons et moi.

Une fois installés à nos places, Timéo (3 ans) boit dans sa nouvelle gourde. Un peu plus tard, son petit frère (18 mois) la prend et boit à son tour. Ce qui a déplu à mon grand et qui s'est exclamé :

Timéo : "Non, c'est ma gourde !"

Son père : "Il a soif, et la sienne est dans la valise..."

Tim savait que la valise était rangée dans le compartiment plus loin, mais il a continué, un peu plus fort, en chouinant un peu : "Je ne veux pas que Tadéo boive dans ma gourde !"

Voyant que mon mari allait perdre patience (et je vous laisse imaginer les scénarios possible de la suite d'une histoire qui commence comme ça !), j'ai pris le relais...

Avec mon expérience de la méthode, il m'a fallu une seconde pour raisonner en "Gordon" : A qui appartient le problème ? A mon fils, donc je dois utiliser l'écoute active : "Tim, tu ne veux pas prêter ta gourde à ton frère..."

Timéo : "Nonnn !"

Moi : "Tu es en colère parce qu'il boit dans ta gourde..."

Son frère continuait de boire... et Timéo était encore assez énervé...

J'aurais pu continuer l'écoute active un moment, le temps que Tim se calme (et que Tad ait terminé de boire), mais j'ai choisi d'essayer une technique d'un niveau supérieur, plus difficile pour moi, et que je ne maitrise pas bien encore : l'écoute empathique de la CNV.

Moi : "Timéo, tu as peur que Tadéo boive toute l'eau ?"

Lui : "Oui !"

Moi : "Tu voudrais être rassuré qu'il y aura toujours de l'eau pour toi quand tu auras soif ?"

Timéo, complètement calmé, du coup : "Oui, je ne veux pas Tad boive l'eau et que moi j'en ai plus !"

Moi : "Rassure toi, s'il a très soif et qu'il boit tout, je prendrai l'eau de la gourde de ton papa pour la mettre dans la tienne, et s'il n'y en a plus non plus dans la sienne, j'irai en acheter au bar, comme ça, tu auras toujours de l'eau si tu as soif. Ca te va ?"

Lui : "Oui."

Timéo s'est intéressé à autre chose... pendant que Tadéo continuait de boire dans la gourde de son frère (qu'il a vidée, bien sûr!)... ce qui ne dérangeait plus Timéo !!

 

 

Ouah ! Je suis fière de cette nouvelle victoire ! Grâce à la Communication NonViolente, je sens à nouveau que je progresse, que je suis débloquée, et que je vais pourvoir perfectionner cette façon de vivre ! J'en suis folle de joie !

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires
S

Félicitation! Fière, tu peux l'être, oui, même TRES fière de toi!


C'est merveilleux de sentir à ce point que les conflits ne commencent presque toujours que par la non expression ou la non clarification des sentiments. C'est pareil pour nous adultes! Mais nos
enfants, en les aidant à mettre des mots sur leurs sentiments aujourd'hui, en plus de garder des rapports plus sereins dans la famille, leur apprend à le faire d'eux même et leur fourni les armes
nécessaires pour l'avenir dans leur relations sociales, ce que même certains adultes n'ont pas.


L'écoute active est une chose formidable pour le présent et pour l'avenir de nos petites merveilles!


A bientôt!
Répondre
T


100% d'accord avec toi (^_^)



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog